Handicap : le contrat social invalide (Version LSF)

handicap-01
Version audio

Désavantage souvent naturel, infériorité que l’on doit supporter ». En 2020, la définition du Larousse fait encore croire que le handicap est une réalité médicale, une évidence naturelle, une observation dénuée de tout contexte. Et pourtant, si le mot…

Source : Peertube de DataGueule

Plus d’articles sur le handicap et sur les personnes porteuses d’un handicap.

gnu_logo.90
ignace72

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Camille
Camille
4 mois il y a

Non le contrat social sur le handicap n’invalide pas !

J’ai obtenu la reconnaissance adulte handicapé par la MDPH avec une invalidité de 60% (juste victime physique et psychologique du Bataclan à 20 ans) mais toujours à croquer la vie et me battre à pas encore 30 ans. J’ai et je fréquente l’office national des anciens combattant et victime de guerre en qualité de victime directe d’un acte de terrorisme, et de facto avoir rencontré des personnes victimes d’attentats depuis les années 1970 soit depuis plus de 50 ans. Leurs témoignages sont édifiants sur la prise en charge et un retour à une vie active professionnelle.
Par ailleurs et par reconnaissance, je participe à redonner une partie de ce que les autres m’ont apporté dans plusieurs associations et organisme !

Désavantage souvent naturel, infériorité que l’on doit supporter

Je vais dire faux mais chacun voit midi à sa porte. Je ne subi pas mon handicap ni ne dois le supporter. Je vis avec c’est bien différent !

Mon handicap ne me mets pas en situation d’infériorité bien au contraire et il n’est encore moins un désavantage. Il est une force, un outil de combat contre les préjugés des « valides » et même contre ceux de certaines personnes invalides ou handicapées qui restent à subir et se victimiser en permanence. Résilience est mon amie, j’ai redoublé d’effort pour me relever et en être aujourd’hui là où j’en suis ! Alors que de bonnes âmes me conseillaient de survivre avec une AAH et une Pension d’invalidité car de toute façon avec mon « handicap » je ne pourrais jamais retravailler et vivre « normalement », j’ai osé prendre tout le monde à contre pied et faire bouger les lignes. Je ne peux que remercier mon parrain (âgé aujourd’hui de 63 ans) qui malgré ses lourdes invalidités (84%) depuis son enfance (suite à un accident de la circulation) a toujours travaillé après ses études supérieures, s’est battu comme un lion pour travailler sans interruption depuis 40 ans et qui n’est pas encore prêt à raccrocher son « bleu » comme on aurait dit à une époque. Une personne exemplaire et un modèle bien trop rare !
Mon handicap m’apporte bien plus que ce qu’il me coûte ou peut m’imposer. A chacun ses choix, les miens sont faits !

Grace au contrat social, je n’ai eu aucune difficulté à recouvrer un emploi, à effectuer une adaptation juste utile et à minima de mes outils de travail alors que les anciens n’ont pas eu droit aux même égards en leur temps.
Ce qui m’est arrivé et le soutien dont j’ai pu bénéficier ont été une chance. Une chance saisie et qui m’a offert une force supplémentaire que je n’aurai peut-être pas eu sans mon handicap et le contrat social.

Jo P
Jo P
Répondre à  Camille
4 mois il y a

Je valide totalement ! Bravo Camille

Camille
Camille
4 mois il y a

Bonjour,
Pourquoi mon commentaire est effacé au bout de 30 seconde ? Cela fait deux fois que je poste et qu’il est effacé ? Sous quels motifs il est modéré ?

Aller au contenu principal