Nucléaire et réchauffement climatique

centrale-nucleaire
Version audio

Le gouvernement compte lutter contre le réchauffement climatique en installant de nombreuses centrales nucléaires, mais il n’a pas prie justement en compte le réchauffement climatique, car pour fonctionner, une centrale nucléaire a besoin d’eau pour refroidir les réacteurs. Où trouve-t-on cette eau ? On la trouve dans les rivières, les fleuves, et les mers.

Seulement, on ne refroidit pas un réacteur nucléaire avec de l’eau trop chaude.

Vous allez me dire que ce n’est pas pour demain que cette eau sera trop chaude et vous aurez tort.

Un réacteur a besoin d’une eau avec une température au maximum entre 26°C et 28°C. Et ce problème d’eau trop chaude a déjà causé l’arrêt de plusieurs centrales nucléaires et ça ne va que s’accentuer à cause du réchauffement climatique.

Autre problème avec l’eau de refroidissement du aussi au réchauffement climatique : le niveau de l’eau.

Si le niveau de l’eau est trop bas pour les centrales nucléaires au bord des rivières et fleuves, elles ne peuvent donc plus puiser de l’eau (comme c’est déjà arrivé à de trop nombreuses reprises) ou bien si le niveau de l’eau est trop haut pour les centrales nucléaires au bord de mer ou celle proche de la mer, il y a un risque important d’inondation (comme c’est arrivé à la centrale nucléaire du Blayais en 1999).

Ces deux événements vont être de plus en plus fréquents à cause du réchauffement climatique.

Donc, non, les centrales nucléaires ne peuvent pas nous sauver du réchauffement climatique puisqu’elles seront de plus en plus à l’arrêt.

Photo : Raimond Spekking sous licence CC BY-SA 4.0.

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
En haut
Aller au contenu principal