Vidéosurveillance, la mairie me répond

Cameras_de_surveillance_sur_la_voie_publique

J’ai questionné la marie sur l’efficacité de la vidéosurveillance dans ma ville et elle m’a répondu, oui, oui.

La maire dit sur son site internet :

VIDÉOPROTECTION

Un dispositif de vidéoprotection de 13 caméras est installé au coeur de la ville afin d’améliorer la sécurité et la tranquillité publique sur plusieurs points sensibles. Conformément à la législation en vigueur, la commission préfectorale a donné son accord sur leur implantation.

Il est rappelé que les caméras filment les espaces publics. Les espaces privés, tels que les entrées d’immeubles, sont floutés pour respecter la vie privée de nos concitoyens. Les images des 13 caméras sont envoyées sur un poste de visionnage en mairie et simultanément au commissariat de police où elles peuvent être suivies et pilotées en temps réel. Elles sont conservées durant 21 jours et détruites automatiquement passé ce délai. La Police municipale peut intervenir a posteriori pour visionner les images et identifier les auteurs d’infractions.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Les caméras sont reliées par des faisceaux radio à un serveur d’enregistrement et de visualisation situé à l’Hôtel de Ville et répliqué au Commissariat. Cette mise en réseau des caméras par ondes radio, la plus économique à long terme, nécessite un champ dégagé entre la caméra et l’Hôtel de Ville ou des rebonds sur des caméras ou relais pré-existants. Après étude technique, la solution la plus économique a consisté à concentrer les faisceaux radio vers le clocher de l’église Sainte-Anne à La Chaume pour les renvoyer vers l’Hôtel de Ville.

Ainsi, la vidéosurveillance dans l’espace public améliorerait la sécurité et la tranquillité.
Cela serait une première mondiale !

J’ai donc contacté la maire pour connaitre les statistiques de la vidéosurveillance sur l’année 2022, car si c’était avéré, il faudrait prévenir le monde qu’à un endroit sur Terre, ce système fonctionne.

Voilà donc le courriel non signé que j’ai reçu de la mairie :

Bonjour Monsieur XXXXXX,

Merci de nous avoir fait part de vos observations.

La vidéoprotection n’est ni plus, ni moins qu’un outil au service des forces de sécurité, qui permet à la fois une réactivité en amont, mais aussi et surtout la fourniture d’éléments et/ ou indices a posteriori lors de la commission de faits délectueux.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’exprsession de mes salutations distinguées.

Et oui, la personne qui m’a répondu n’a même pas pris la peine de corriger la grosse faute.

Et oui, aucune réponse à ma question.

Par conséquent, nous allons continuer à payer pour un système qui jusqu’à l’heure actuelle ne sert à rien, sauf à surveiller des innocents.

À titre d’info, il n’y a pas 13 caméras, mais 29, mais d’après ce que j’ai compris, le nombre est plus élevé.

Et, cette année, 700 000 € vont être gaspillé dans 60 nouvelles caméras portant le total à 110 caméras.

Carte des caméras de vidéosurveillance dans le monde

Mon article « Tous surveillés »

gnu_logo.90
ignace72

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Aller au contenu principal