Casse-toi pauvre con !

En 2008, au salon de l’agriculture, le président Sarkozy insulte un citoyen par un « Casse-toi, pauv’con ».

Comme déjà en 2012, hier, lors de la primaire de la droite, sa phrase est retourné à l’envoyeur.

En prime, la vidéo du salon de l’agriculture :

Vidéo : Le Parisien.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Vous aimerez peut-être

Une réflexion sur « Casse-toi pauvre con ! »

  1. Comme disait Coluche, “Un pour tous, tous pourris”…
    Ma grand mère disait “pas un ne vaut le prix de la corde pour le pendre”
    Les deux avaient raison…
    Celui-ci en a été un “bon”…
    Né à Marseille et ayant beaucoup d’amis (bien et qui se levaient chaque matin pour aller bosser) dans des cités, dont ma Compagne de l’époque, il m’avait collé une bonne colère avec son “Kärcher” ce qui m’avait fait dire immédiatement “tu ferais mieux de te nettoyer le cerveau pour commencer”…
    Un Président, un vrai, ne peut pas et ne doit pas, utiliser un tel langage pour parler au Peuple qui l’a “élu” ou pas.
    Mais bon, quand on est capable d’inviter quelqu’un sur son territoire, lui serrer la main (je passe le reste) puis lui envoyer des avions sur la gueule et le tuer ensuite, rien ne vous arrêtera, c’est sûr…
    Sauf un bon vote “cass’toi pauv’con” mérité…
    Faut surtout pas s’arrêter en si bon chemin, parce qu’il y a encore du pain sur la planche à ce niveau là…
    Salutations Mr Ignace

Les commentaires sont fermés.