Marine Le Pen contre les manifestations

Version audio

Marine Le Pen s’est élevée contre les manifestations organisées samedi en France contre l’extrême droite, les jugeant « profondément antidémocrates ». « Venir manifester contre les résultats d’une élection, je trouve que c’est profondément antidémocrate. Donc, je pense que les Français trouvent ça désagréable de voir que leur choix est ainsi contesté dans la rue, par l’intermédiaire de manifestations ».

Alors, manifester contre les résultats d’une élection est-il profondément antidémocratique ?

Une manifestation est une réunion organisée sur la voie publique dans le but d’exprimer une conviction collective. Elle peut demeurer fixe (et même assise, on parle alors de « sit-in »), mais elle prend le plus souvent la forme d’un cortège qui se déplace.

La manifestation est un événement traditionnel de la vie politique et sociale et l’un des plus importants se déroulant à l’extérieur des enceintes politiques.

La manifestation constitue un moyen de pression à l’égard du pouvoir politique. Il existe plusieurs types de manifestations :

  • manifestation de travailleurs organisée par des syndicats ;
  • manifestation de soutien à une cause internationale ;
  • manifestation politique organisée par des partis politiques, etc.

Le droit de manifester est reconnu comme un droit fondamental. Selon le Conseil constitutionnel, le « droit d’expression collective des idées et des opinions » découle de l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »)

Donc non, manifester n’est pas antidémocratique, c’est juste l’expression d’un droit fondamental protégé par la constitution.

À noter que en France, la loi viole le droit international car elle oblige une demande d’être déclarée préalablement ce qui interdit de facto toute manifestation spontanée.

Donc Marine Le Pen est contre la liberté d’expression collective public du peuple.

Attention, Marine Le Pen, ne vous avisez jamais de toucher à la liberté d’expression défini dans la loi, il pourrait vous en cuire.

Il est bon aussi de noter que seulement 8 millions de personnes ont voté pour Marine Le Pen alors qu’il y a 50 millions d’adultes de plus de 20 ans dans le pays. Et il faut rajouter ceux qui ont entre 18 et 20 ans.

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
En haut
Aller au contenu principal