Utilisateurs de bloqueurs de pubs, n’allez plus sur les Échos.

Pour me tenir informé de ce qui se passe dans le monde, il m’arrive d’aller sur des sites de journaux.
Je passe donc sur le site « Les Échos ».
Je suis accueilli par le message suivant :
les-echos-bloqueurs-de-pubs

Utiliser un bloqueur de publicité, c’est comme aller faire pipi quand il y a des pubs à la télé.

Encore aujourd’hui, je suis persuadé que je dois décider de ce qui s’affiche sur mon ordinateur. Après tout, c’est moi qui paye la connexion internet qui me permet d’afficher ce que je veux sur mon navigateur, donc je décide ce qui a le droit de passer dessus. J’ai décidé que la publicité ne passerait jamais. Ce n’est pas à un site d’imposer à l’internaute ce qu’il doit voir ou pas. Un site internet propose, l’internaute dispose. Ce que l’internaute décide de voir ou de ne pas voir, c’est ce qu’on appelle la vie privée. Les Échos sont qui pour nous imposer ce qu’on ne veut pas voir ?

J’aime bien aussi :

le site doit pouvoir compter sur les revenus des abonnements et de la publicité

Pourquoi « doit » ? Donc si le journal à choisit un modèle économique moribond, c’est de la faute aux visiteurs utilisant un bloqueur de pubs ! Le « et » est important car en lisant plus bas, si on prend un abonnement, on aura aussi de la pub.

Surtout que la publicité, c’est quoi ? C’est une atteinte à la liberté de choisir.

Citation de la Quadrature du net :

Les services qui vous expliquent que si vous refusez de voir les publicités de leurs clients, alors ils vont crever sont, soit des menteurs, soit des entrepreneurs ayant choisi un mauvais modèle économique.

Vivre de la garantie que la campagne de publicité de ses clients sera affichée, et vue, et rapporter combien l’ont vue, en usant pour ce faire de ce qu’il faut bien appeler de l’espionnage (les cookies tiers, la détection des ad-blockers, la mise en pause d’une vidéo si vous passez à un autre onglet…), ce n’est pas la même chose. Et c’est absolument, définitivement, totalement inacceptable.

Source : https://www.laquadrature.net/fr/si-vous-etes-le-produit

Ce message agressif de « Les Échos » ne propose que deux choix :

  • Désactiver le bloqueur de pub
  • S’abonner.

Je vous propose un autre choix :

  • Ne plus aller sur « Les Échos ».

Ce n’est pas vous qui serez dérangé car un site commercial qui n’a pas de visiteur est un site mort.

Longue vie aux bloqueurs de publicités.

Note : je précise que c’est encore un site commercial qui n’a pas de courriel dans les mentions légales ce qui est évidemment illégal.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*